« Le monde est une pelote de laine. Un écheveau dont il n’est pas facile de trouver le bout. Quand on ne le trouve pas, on en prend une partie, on la sort de l’ensemble, on tire un petit morceau de fil et on le coupe d’un coup sec. Ensuite, si on trouve l’autre bout, on aura toujours le temps de les nouer. Une recette de cuisine. »

Luis Sagasti, Lucioles, Bellas Artes éditions do.

Extraits :

 

 

Image (26)

(….)

 

 

image-27b-e1553629375326.jpg

 

(…)

 

Image (28)b

(….)

Bellas artes, Luis Sagasti :  http://www.editionsdo.fr/bellas-artes

 

 

2

 

« On ne devrait pas croire aux révélations, mais aux secrets, oui. Après tout, l’enfance n’est pas autre chose que la révélation progressive de secrets bien gardés. Tout révéler d’un coup, c’est ne rien révéler. L’obscurité la plus pure et la lumière la plus blanche aveuglent pareillement. « 

 

Isabelle Segard-Baudelet pour Text’Styles le 26 mars 2019

Immense merci à Florence Saint Roch

mappemonde et pelote de fil d’ortie ©ISB