La ronde de laine qui s’est déroulée à M sur m sous le dernier soleil d’automne avant les brumes et les pluies de novembre, fut une très belle aventure et fut aussi, chemin Text Styles faisant, l’occasion de magnifiques navettes…

Aller chercher la ligne de laine confectionnée par le café tricot de la médiathèque de Fontaine les Vervins (ainsi que celle tricotée au musée de la Thiérache ) fut un aller et retour riche en rencontres et en correspondances.

Partie de M sur m, ville d’eaux et de moulins oubliés, j’avais rendez vous dans une Médiathèque-Moulin, un lieu pétri d’histoires, et où il fait aujourd’hui bon vivre parmi les livres.

allée mediatheque

Photographie ©Ib

moulin mediatheque

Médiathèque Henry Duflot Photographie ©Ib

Odile Jansen Courbois, la directrice de la médiathèque, avait préparé pour moi un petit itinéraire de promenade. Je voulais voir les lavoirs….

Longtemps que des articles, commencés pour le blog sur le sujet, restent en suspend, à l’état de brouillon, sans jamais être terminés, le sujet est si riche… et sans doute fallait-il que je me déplace en voir vraiment.

Cette attirance pour les lavoirs est liée à toutes sortes d’ingrédients composés d’eau et de linge :  un goût et une curiosité pour les lieux d’eau et toute architecture conçue autour de cet élément : fontaines, bassins, lavoirs … les souvenirs des « buées » dans la lessiveuse de ma grand mère, le premier chapitre de l’Assommoir , lu il y a longtemps très longtemps.. Mais aussi sans aucun doute une attirance d’historienne façonnée par une rencontre particulièrement riche et très importante pour moi.  Lorsque j’ai décidé de partir sur les chemins cousus de texte et de tissu en créant Text’Styles, j’ai eu la chance de rencontrer Marie France Dubromel, la Mercière ambulante,  qui brode au point de marquage de blanchisserie, et qui m’a tout de suite transmis l’importance de l’ouvrage d’Yvonne Verdier « Façon de dire, façon de faire ».

capturec

©Marie France Duromel, dans : Yvonne Verdier / marquage de blanchisserie / Mercerie Ambualnte

Ces ingrédients épars ne seraient pas complets si l’on ne parsemait pas le tout d’un peu de bleu, le bleu de l’azurage, le bleu contre la souillure..

talissot_boite_gm_o
Illustration découverte sur le site : illustration issue du site : https://www.berget.fr/vintage/azurage.html

 

C’est d’ailleurs cette quête du bleu pour nettoyer le linge qui m’a fait découvrir ce travail très beau  réalisé par Textile Résonance : Femmes au lavoir

https://fr.calameo.com/read/0026884621ca292bfceda

 

Capture a.PNG

©Textile Résonance

Captureb.PNG

©Textile Résonance

« Réunies au bord de l’eau pour des savonnages souvent quotidiens, les laveuses accomplissaient ce « cycle de la pureté » dans le vacarme des conversations, le bruit des battoirs et le choc du linge mouillés sur les margelles de pierre.
Le corps plié au niveau de l’eau les laveuses occasionnelles et professionnelles voyaient passer entre leur mains nouées de rhumatisme, ce qu’il y a de plus intime : le linge. Car tout linge est témoignage »

Femmes au lavoir

 

Se mêle à tout cela aussi les trames de l’histoire de M sur m, où se trouvait l’abbaye Sainte Austreberthe, disparue aujourd’hui (sauf une chapelle dont je reparlerai) Née à Marconne non loin d’ici, Sainte Austreberthe qui a donné son nom au village voisin, était la patronne des lavandières. Autrefois, à M sur m, se déroulait  une fête dite du loup ver(t), commémorant l’épisode légendaire , où elle contraignit un loup à porter le linge lavé à la place de l’âne qu’il avait dévoré sans scrupule.

Capture.PNG

Carte d’Etat Major / Geoportail

Et si j’ajoute qu’au premier café Text’Styles, Florence Saint-Roch, poète grande pourvoyeuse d’étincelles, lut un très beau texte évoquant la lessive séchant dans le vent….Vous aurez ainsi une idée des raisons qui m’ont fait demander à Odile Jansen Courbois s’il y avait des lavoirs à Fontaine les Vervins et où ils se trouvaient…

Un délire joyeux
Brasse le linge

Comme ces marins
Pris de calenture
On s’en remet au vent

En hâte
On rapièce les voiles
Si contents de ce fil d’or
Dans la trame de nos jours
L’occasion enfin
De mettre nos désirs
À flot…

Extrait de sa lecture de Sursaut, Hauts cris, éd l’Anthologie Tarabuste 2012

 

Promenade des lavoirs Fontaine les Vervins , novembre 2018, photographies ©Ib :

lavoir 3lavoir 5lavoir 6lavoir 7lavoir 8lavoir 9lavoir 10lavoir 11lavoir 12lavoir 13lavoir 14lavoir 15

 

« En ce jardin la voix des eaux ne tarit pas,
est-ce une blanchisseuse ou les nymphes d’en bas,
ma voix n’arrive pas à se mêler à celles
qui me frôlent, me fuient et passent infidèles,
il ne me reste que ces roses s’effeuillant
dans l’herbe où toute voix se tait avec le temps. »
Philippe Jaccottet, Ninfa

 

 

Invitation au tissage….

Au cours de cette promenade, au cœur de la beauté de ces lieux enfouis dans les herbes folles est né le désir d’une forme d’Odyssée/Eaudyssée: suivre le fil de l’eau tissée des lavoirs…

Voici l’invitation que je vous fais, si le cœur vous en dit :
J’aimerais avec celles et ceux qui souhaitent m’accompagner, partir en quête des lavoirs et des lavandières

Explorer des lieux, retrouver des paysages oubliés, disparus ou parfois, telle la lettre volée, toujours présents sous nos yeux, interroger les mémoires, les légendes, les histoires, les gestes anciens, plonger les mains dans l’eau et le linge.

Faire ressurgir les textes, vous inviter à re tisser l’eau disparue, à retricoter l’histoire et les conversations, inventer, créer avec des fils et des mots, de la laine et des poèmes, des tissus brodés pour retrouver la mémoire des lavoirs et des lavandières.

Il s’agit, au fil de l’eau des lavoirs, d’établir des correspondances, entre des lieux et entre des personnes, de s’enrichir les uns les autres, au fil d’une eau tissée…

 

Tout comme pour le projet Ronde de laine, un site internet et une page FB encore embryonnaires, ont été créés pour recueillir les éléments de cette exploration, les rencontres, les créations artistiques, ou les installations dans le paysage que ce projet pourrait vous donner envie de réaliser…

Quelques navettes me sont nécessaires dans les prochains jours pour donner corps à ce projet, je vous en dis plus très vite, mais bien sûr n’hésitez pas dores et déjà à me faire part de vos idées….

https://leautisseedeslavoirs.home.blog/

https://www.facebook.com/leautisseedeslavoirs/

 

Isabelle Baudelet pour Text’Styles, Montreuil sur mer le 12 janvier 2019

 

 

 

.

 

Publicités