Marie dit à l’Ange :

« Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? »

L’ange lui répondit : « L’Esprit-Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu »

Luc 1, 26-38

L’Annonciation, un Mystère, une fête discrète dans le calendrier, que vient auréoler le début du printemps. Elle fut fixée au 25 mars au cours des premiers siècles, au moment où l’on prit la date du 25 décembre pour célébrer la nativité. Les Chrétiens d’Orient représentaient Marie filant la laine au moment de l’arrivée de l’Ange Gabriel. L’Occident choisit le livre à partir du XIIIème siècle.

 

jacobus kokkinobaphi, orationes encomiasticae in ss. virginem deiparam_Constantinople_1a half 12th c_BNF_Grec 1208_160v

jacobus kokkinobaphi, orationes encomiasticae a in ss. virginem deiparam_Constantinople_1a half 12th c_BNF_Grec 1208_160v

Jakobus Kokkinobaphi, 1ere moitié du XIIème siècle.

 

Un ange, du tissu, un Livre et souvent un fabuleux jardin, confrontation du visible et de l’invisible : parmi les plus beaux thèmes, si ce n’est pour moi le plus beau, de la peinture occidentale. Et comme par hasard, ce sujet, avec cette profondeur des merveilleux, et, sur un instant, une telle dimension de récits, donna naissance à la représentation de la perspective en peinture.

Lorenzetti_Ambrogio_1344_Siena_Pinacoteca Nazionale

L’Annonciation par Ambroggio Lorenzetti, 1344, Sienne, premier tableau avec un art naissant de la perspective.

 

 

 

Un siècle plus tard, à Florence, Fra Filippo Lippi, peint cette annonciation d’une grande beauté  ….

1448_Filippo LIppi_1448-50_NGLNational Gallery

 

1448_Filippo LIppi_1448-50_NGL a

1448_Filippo LIppi_1448-50_NGL b

Destinée à être placée au-dessus d’une porte dans un palais, elle comporte des détails impossible à distinguer alors, ainsi que le dévoile Daniel Arasse dans Histoires de peintures : une colombe et une …..boutonnière

 

Capturer boutonniere

annonciationnationaldetail

 

 

 « Cette colombe s’est manifestement arrêtée, fixée face à Marie, et de son bec entrouvert jaillissent des rayons d’or dont un va très précisément frapper le ventre de Marie, qui a d’ailleurs le regard baissé dans cette direction. Et dans les plis de sa robe, lieu sacro-saint par excellence, il y a un trou, ou disons une boutonnière. Le peintre a peint une minuscule boutonnière à l’intérieur des plis de la robe de Marie, et c’est par cette boutonnière que le rayon d’or vient frapper son corps, donc son ventre »

Daniel Arasse, Histoires de peintures, France culture-Denoël, 2004

 

 

Marie dit à l’Ange :

« Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? »

 

 

1

in Dictionnaire des textiles, Maggy Baum, Chantal Boyeldieu, Les éditions du Paillié, 2006

 

 

Capturer +++

Manuel of needle work and cutting out, Agnès Walker 1909

By Maria Walker

 

Et puisque nous sommes entrés ainsi  divinement dans le sujet de la boutonnière, je ne peux écarter un autre genre de boutonnière. Celle d’un paysage qui m’est cher.. Tout avait pourtant mal commencé. Lors de mes cours de Géographie, point de Colombe, point de rayons d’or lumineux, point de fente dans un tissu, mais toutes sortes d’autres plis. Il m’avait fallu apprendre à distinguer tout un vocabulaire qui se transforma pour le coup en un vaste mystère et, celui-là, plutôt désespérant pour moi, je n’y ai jamais rien compris : vals synclinaux perchés, combes anticlinales, monoclinales, cluses, cuestas, butte témoin mais parmi tout cela, un seul mot m’était apparu beau et accessible: la Boutonnière du Boulonnais.. B.. B.. la lettre maison..comme la Boite à Boutons..

Le spécialiste de la question, Philippe Pinchemel dans son Introduction morphologique à la Géographie du Boulonnais et du Weald, prodiguait de bien curieux cours de couture, me disais-je pour trouver cela moins ennuyeux.. Imaginez : des histoire de Manche en travers de la Boutonnière..

« Il s’y ajoute la coupure par la Manche d’une région structurale et morphologique particulièrement nette : Le Weald et le Boulonnais, qui sont les deux morceaux d’une vaste boutonnière, que l’élargissement de la Manche orientale et la rupture du Pas de Calais ont tronçonné à une époque géologiquement récente »

Capturer 3

Introduction morphologique à la Géographie du Boulonnais et du Weald,

Une boutonnière est « une dépression creusée, par érosion, dans la partie haute de l’anticlinal provoquant une inversion de relief, découvrant des couches géologiques différentes de celle de la surface de l’anticlinal. Les boutonnières du Warndt, du Boulonnais, du Pays de Bray en sont des exemples connus. »

 

Capturer 2

Mais surtout cela donne ..

1a

Promenade côtière proche du phare d’Alprech, Boulogne, photo ©IB le 11/02/18

 

A Georges Guillain, poète, né à Boulogne sur mer… qui le 25 mars dernier m’invita à regarder de plus près la colombe « invisible » du tableau de Filippo Lippi que je venais de poster avec quelques vers de Rilke en ce jour d’Annonciation

« …Et le printemps comprendrait
Et il n’est nulle part place, alors,
qui ne comporte le chant d’Annonciation.. »
R M Rilke, Septième élégie de Duino

Ce qui me fit, en me replongeant dans les Histoires de peintures de Daniel Arasse, découvrir……la boutonnière.

 

 

Isabelle Baudelet pour Text’Styles, le 4 avril 2018

 

 

 

Publicités