« Le point coupé, agrémenté de bordure à dents est destiné à garnir les fraises. »

Un curieux phrasé pour une recette de fraises. Est-ce une façon d’indiquer qu’il ne faut point couper les fraises, et les mordre à pleines dents ? Ou alors une recette littéraire où il faudrait saupoudrer les phrases de points, les entourer des bordures de papier dentelé tout en les dégustant avec des fraises ?

On pressent bien ici une  particularité des fraises..

« Le bourgeon muqueux des fraises rougeoie sous les feuilles basses.

Collons-y les « roses » (débris cristallins) du sucre…
Le trèfle du pédoncule tire avec lui, et sort de la fraise, un petit pain de sucre relativement insipide. Bêtes, allez sur la fraise que je vous ai découverte ! »

Francis Ponge. Particularité des fraises. Pièces, Œuvres complètes, t. I, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1999, p. 697.

 

eb01d799ce87b296b5bfc0d68dc07cd3

Jardin des délices, Jérôme Bosch (1503–1515) Musée du Prado.

 

Ces mots qui semblent inviter à une dégustation en bouche sont en réalité extraits du bulletin des Métiers d’art 1903-09 : Les dentelles à l’aiguille leur origine, leur luxe et leur histoire.

 

bulletin-des-metiers-dart-1903-09-les-dentelles-a-laiguille-leur-origine-leur-luxe-et-leur-histoire

 

les-fraises-dans-lart-la-dentelle-a-laiguille-bull-des-metiers-dart-1903-bibli-forney

Bientôt consultable en ligne sur le site de la bibliothèque Forney

 

export-6a

Dictionnaire de la langue française, Littré, site de Gallica

fraise-1615-35-rijksmuseum

Fraise 1615-35 Rijksmuseum

Pour découvrir l’histoire de la fraise dans la mode depuis le 16eme siècle, je vous recommande ces deux blogs :

 

http://les8petites8mains.blogspot.fr/2009/11/fraise-1-naissance-dune-mode.html

ou alors :

 http://lecostume.canalblog.com/archives/2008/05/27/9347242.html

 

Isabelle Baudelet pour Text’Styles, le 30 janvier 2017

Publicités