8 portrait

Christine Vandrisse vit et travaille à Lys lez Lannoy.
Plasticienne autodidacte, Professeur de gravure, et présidente de Colophon & Filigrane,  une association culturelle dédiée aux arts graphiques  ayant comme objectif la découverte des techniques du livre d’art.
Sociétaire de la Fondation Taylor à Paris depuis 2006, membre de l’ARA Belgica, adagp
Créatrice des Editions d’Emérence.

« Je crée les éditions d’Emérence, autoéditions, en février 2011 lors de la rédaction de mon premier colophon. Emérence est le prénom d’une de mes arrières-arrières grand-mères par l’ascendance des femmes. Mes racines sont essentielles, elles me nourrissent, les ancêtres vivent en moi dans mon ADN.
Déposer mon nom d’édition est une renaissance de plus dans mon parcours de plasticienne, travaillant depuis de nombreuses années sur la mort et la renaissance au travers des civilisations et par différents médiums peinture, dessin, gravure, sculpture, installation. Travail polysémique. Je me livre. Avec l’ère du numérique le livre est peut-être appelé à disparaitre. Par conséquent, je choisis d’éditer en exemplaire unique ou à tirage très limité (5 exemplaires) afin de faire des objets précieux, chaque livre comme espace de réflexion avec son architecture singulière qui fait dialoguer le dedans et le dehors. Leur élaboration prend beaucoup de temps. J’en reviens à l’origine du livre. Mes techniques sont multiples : typographie au plomb ou bien calligraphie au pinceau pour les textes, lavis, gravures, dessins, canivets, peintures, assemblages de techniques mixtes… pour les images. Leur reliure est conçue comme une peau, la Peau du Livre. Livres sans texte, ou bien en collaboration avec auteur. »    Christine Vandrisse 

Visite de l’atelier de Colophon et Filigrane à Wasquehal, entre papiers, fils et tissus

20 30

15

Chiffons et Tarlatane..

16 14

31

28

Un livre d’artiste en préparation : « Du coton dans les oreilles » Guillaume Apollinaire avec gravures de Christine Vandrisse

   « La balle qui froisse le silence
                  Les projectiles d’artillerie qui glissent
                              Comme un fleuve aérien
                  Ne mettez plus de coton dans les oreilles
                              Ça n’en vaut plus la peine
                  Mais appelez donc Napoléon sur la tour
                                               Allô »
 appolinaire 1

232425

17

50

18

13

CV

Biographie de Christine Vandrisse :

« Je suis multiple et revendique le droit de l’être.

Je n’ai pas choisi ce chemin, les choses arrivent par hasard bien que je ne croie pas au hasard. A force d’empêchements, d’échecs* et de détournements, je suis ce que je suis aujourd’hui : plasticienne pluridisciplinaire, enseignant et partageant la gravure et la typographie, les arts du livre au sein de l’atelier Colophon & Filigrane dont je suis également présidente, créatrice des Editions d’Emérence.

Matheuse plutôt que littéraire, j’ai grandi dans la librairie papeterie de ma mère, mon père était dessinateur industriel. De nature très solitaire et indépendante, j’ai arrêté tôt mes études car je rêvais d’être chirurgien mais que ce rêve était impossible de par ma condition. Mon autre rêve inaccessible était de partir faire le tour du monde à la voile–en solitaire–inspirée par les écrits de Bernard Moitessier, La longue route et par une pratique de la voile évidemment. Je suis partie sur la route de la vie. Ma longue route solitaire, je la parcours néanmoins dans mon cheminement artistique.

Faire des maths, étudier le corps humain (biologie), élever des enfants, étudier le mouvement (brevet d’animatrice sportive suivi de six années d’enseignement), étudier le corps humain (dessin, dont dix années cours du soir de l’ESAAT)…et une réflexion approfondie sur l’humain, vision intérieure de l’être, sa spiritualité (Tai Chi Chuan, méditation) : parcours d’autodidacte. Ma démarche artistique est axée sur l’humain, la mort, les renaissances. Les chiffres ont une place prépondérante dans mon œuvre. Le livre d’artiste est un support de création et d’expression qui nécessite de multiples connaissances, techniques et expérimentales. Je peux mettre en œuvre  avec  une grande liberté selon le thème ou sujet choisi la peinture, la gravure, la sculpture, le dessin, la typographie, mixer ou faire interagir toutes ces techniques entre elles… au mieux et toujours en réfléchissant sur le fond et la forme à la fois, donner du sens. Livres-installation, ou bien livres en lien étroit avec une installation, il est toujours question d’espace et de relation à l’espace, la place de l’humain, notre place. »

Christine Vandrisse

*ma citation favorite, elle est de Alberto Giacometti : « plus j’échoue et plus je réussis »

A suivre..en filature…

Publicités